Faire du vélo au Pérou : le cyclotourisme

Venant de loin certains pourraient se dire que cela ne vaut pas le coup, mais sachez que c’est une faon inoubliable de découvrir le Pérou !

Le Pérou : les nouveautés pour les routes à vélo

Le Pérou est un pays en pleine expansion qui a su se moderniser tout en préservant son authenticité. A Cusco, la capitale des Andes, nous parlons encore la langue ancestrale des Incas : Le Quechua.

La ville, classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’U.N.E.S.S.C.O., a conservé son visage inca autant que colonial. C’est cette ville qui sera le point de départ, en un sens, de ce circuit.

Le Pérou : meilleure route à vélo ?

Il n’y a aucun doute dans notre esprit que le Pérou a la meilleure route de terre du continent. En fait, il y a peu d’endroits dans le monde qui peuvent l’égaler pour le cyclisme à haute altitude et à distance.

Vélo et VTT en montagne au Pérou
En haut des montagnes péruviennes en VTT

Pour les amateurs de routes tranquilles et non pavées, c’est le pays vers lequel il faut se diriger – planifiez votre séjour dans les Andes afin d’y être pendant la saison sèche de mai à septembre.

Des paysages à vélo au top !

Le paysage des montagnes péruviennes est époustouflant, avec certaines des chaînes de montagnes les plus spectaculaires des Andes. Un vélo est le moyen idéal d’explorer l’immense réseau de petites routes de montagne qui serpentent à travers le pays – des routes qui peuvent apparaître ou non sur les cartes publiées sur lesquelles vous réussissez à mettre la main.

Les montées sont souvent énormes, la culture est fascinante, la population locale est extrêmement amicale, et si vous passez tout votre temps sur les routes tranquilles, vous n’aurez pas à vous occuper de la mauvaise conduite.

Un trek et un circuit vélo pour le Pérou

Le trek dont nous vous avons déjà parlé est en parti fait en vélo, découvrez l’article Trek au Pérou.

Lorsqu’il s’agit de vélo, personnellement je vais sur mon site de référence pour le vélo 😉

Aller en altitude à vélo au Pérou

Le Pérou a un quasi-monopole sur les cols hauts des Andes et possède la plupart des routes les plus difficiles que nous connaissons. Il n’y a pas de chemin facile à travers les Andes péruviennes – c’est un pays immense, et le terrain vertical permet d’aller lentement.

Les Andes à vélo - Vélo au Pérou
Pour le cyclotourisme ou le vélo au Pérou, vous pouvez vous diriger vers les Andes

Si vous vous en tenez aux routes principales plus faciles qui traversent les collines (souvent appelées  » Route de la montagne « ), prévoyez de passer au moins deux mois à voyager d’un bout à l’autre du pays. Si vous prenez un itinéraire plus calme, non pavé, prévoyez au moins 3 mois, de préférence plus.

Depuis une quinzaine d’année : de meilleures routes

Il y a une quinzaine d’années, le gouvernement a lancé un vaste projet d’amélioration des routes, crucial pour le développement touristique de la région. Il y a donc aujourd’hui, de longues routes fraîchement asphaltées qui se perdent dans le décor andin un tel serpent infini, qui s’enfonce la tête dans le firmament.

Ces routes ne subissent pas la chaleur d’un hiver rigoureux, et sont peu fréquentées par la circulation locale, car les gens n’ont généralement pas de voitures au Pérou, ce qui laisse des centaines de kilomètres disponibles pour les cyclistes.

Le vélo en Pérou : piste en terre
Faire du vélo sur les pistes en terre du Pérou. Issu de la vidéo https://vimeo.com/ondemand/mountainbike

Tout ce réseau routier est encore méconnu de la communauté cycliste internationale, il est tout à vous ! Nous vous offrons le plaisir de découvrir sur votre monture, les décors, l’histoire et la culture vivante d’un pays fascinant, tout droit sorti d’une légende. Chaque jour vous fera découvrir un nouveau paysage, et ce, en suivant les traces des Incas jusqu’à la Cité Sacrée du Machu Picchu.

Un parcours à vélo montrant la diversité du Pérou

Si un mot devait définir ce parcours, ce serait « diversité ». Vous passerez de la vallée de Cusco à la Vallée Sacrée, jusqu’au col de la Cordillère Urubamba. Vous commencerez une ascension vers les plateaux de Chinchero jusqu’à la région peu connue d’Ocongate, située au pied de la cordillère de Vilcabamba, la plus haute du sud du Pérou, et passerez une nuit à l’ombre du Mont Ausangate (6350m d’altitude).

De l’Ocongate, vous gravirez l’un des plus hauts cols asphaltés du monde, situé au cœur des glaciers, et descendrez sur l’autre versant qui correspond à une route de 100 km de long qui passe devant une trentaine d’écosystèmes et se termine dans l’océan vert de la jungle amazonienne.

Le Pérou à vélo et en vidéo

Si vous n’êtes pas convaincu(e), regardez ces deux vidéos !

[Total : 2    Moyenne : 5/5]
About Admin

Voyageur émérite je pose mes valises au Pérou et vous invite dans ce blog à suivre les guides.

C.

Similar Posts

2 Comments

  1. […] la motivation et que cela soit cohérent avec ma volonté de voyager. J’ai trouvé comment faire du vélo au Pérou et y pratiquer le […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *