Le Machu Picchu est la célèbre cité des Incas. Classé parmi les nouvelles merveilles du monde, ce site ne cesse d’attirer des visiteurs. Endroit idéal pour en apprendre plus sur cette magnifique cité qui autrefois a brillé à travers son ingéniosité. Vous désirez effectuer une visite touristique à Machu Picchu ? Dans cet article, vous trouverez toutes les informations utiles pour effectuer un bon voyage.

L’histoire du Machu Picchu

Les Incas sont des descendants de l’ancienne civilisation andine, l’actuel Pérou. Ils sont la dernière civilisation précolombienne ayant émergée dans l’Amérique du Sud et ceci bien avant l’arrivée de Christophe Colomb en 1492. Malheureusement, les Incas seront anéantis au 16e siècle par les conquistadors espagnols venus conquérir l’Amérique.

Les Incas vivaient dans les chaînes de montagnes situées sur le long de la cordillère des Andes. Durant la période du 13e au 16e siècle, le capital de l’Empire Inca était le Cuzco. Mais à partir du 16e siècle, Quito devint le capital. L’un des trésors importants des Incas est le Machu Picchu. Elle servait probablement en tant que sanctuaire royal.

L’essentiel à savoir sur le Machu Picchu

Après l’effondrement de l’Empire Inca, la ville de Machu Picchu fut oubliée. Mais en 1911, l’anthropologue américain Hiram Bingham découvrit l’ancien sanctuaire Machu Picchu des Incas au Pérou.

D’une altitude de 2 430 km, le Machu Picchu peut être visité durant toute l’année grâce au climat favorable. En effet, de mi-mars à mi-novembre, la température varie entre 20 °C à 25 °C dans la journée. Vous pourrez effectuer votre visite sur le site à 6 h à 12 h ou de 12 h à 17 h 30. Cette division des heures de visite permet de contrôler l’affluence du nombre de visiteurs. De nouvelles réglementations encadrent désormais les visites sur le site.

En janvier 2019, le ministère de la Culture a modifié le système d’entrée dans le site. Désormais, les tickets s’achètent en fonction des honoraires et vous donnent accès au site pendant 3 heures. Vous n’avez pas la possibilité de le modifier surplace. D’autre part, les appareils de photo professionnels sont interdits dans le site. Sauf si le client accepte de payer le droit d’entrée. Dans ce cas, il paie environ 300 USD. Les bouteilles en plastique ainsi que les bâtons de pointe de randonnée sont aussi strictement interdits dans l’enceinte du site. Ceci dans le but de la préservation de ce dernier.

Où se situe le Machu Picchu ?

En quechua, le Machu signifie vielle et le Picchu indique le sommet d’une montagne. La combinaison de ces deux mots permet d’obtenir vielle montagne. Le Machu Picchu ou encore la cité perdue des Incas était l’une des anciennes forteresses des Incas construites au XVe siècle avant la destruction de l’empire. Il se trouve en haut de la cordillère des Andes. Aujourd’hui, cette belle architecture des Incas se trouve dans la vallée de l’Urubamba au Pérou.

Comment se rendre au Machu Picchu ?

Une fois dans la ville péruvienne, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour vous rendre sur le site. Certains pourront opter pour la marche tandis que d’autres iront par le bus. Dans les deux cas, vous vous rendrez au Machi Pucchi.

Se rendre au Machi Pucchi à pied

Dans le village d’Agua Calientes, vous pendrez le sentier escarpé pour rejoindre la cité perdue. Bien qu’il soit un peu difficile de dire avec précision le temps que cela prendra pour trouver l’entrée du site. Il vous faudra grimper les successions de marche.

Rejoindre le site à bus

Le premier bus en partance pour le site démarre à 5 h 30. Vous devez donc vous lever tôt. Et bien qu’il y ait une foule importante qui attend le bus, pas de panique, car les bus se remplissent vite ce qui leur permet de vite repartir. Il est quand même conseillé d’acheter les billets dès votre arrivée dans le village d’Agua Calientes.

Pourquoi avoir construit le Machu Picchu ?

Pour les experts, l’emplacement de la forteresse des Incas à cet endroit précis n’est pas une simple coïncidence. D’après ces derniers, le Machu Picchu se situe au-dessus d’un point de rencontre entre les plaques tectoniques. En dehors de cette cité, d’autres cités incas ont été instaurées sur de pareilles intersections. Ainsi, les matériaux en provenance de cette faille ont permis la construction de la forteresse.

Les roches fracturées ont favorisé la construction du Machu Picchu. Ces dernières protégeaient la civilisation Inca de l’inondation, car de fortes pluies faisaient souvent ravage dans la région. C’est donc là les principales raisons qui expliquent pourquoi le fameux Machu Picchu fut construit perché sur le haut de la montagne.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
About Admin

Voyageur émérite je pose mes valises au Pérou et vous invite dans ce blog à suivre les guides.

C.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *